Compte-rendu de l’assemblée du 65 mars

Compte-rendu des commissions

Penser et reconstruire la société :

  • Actions en projet :
    • Action jardins partagés (récupération des espaces et plantations : très bientôt dans un parc aixois)
    • Action « sticker » (phrases poétiques/dessins sur les produits de la grande distribution)
    • Action dessins participatifs, exécutés à la craie dans la ville
    • Action ramassage/triage des déchets
    • Action bacs de compost à disposer dans la ville
    • Action en rapport avec l’accueil des migrants // Welcome en Allemagne
    • Charte des valeurs : écrire une charte des valeurs communes, pour former un texte généralisé et commun à toutes les Nuit Debout (pourrait s’appuyer sur l’appel de Grenoble)
    • Projet de création d’un forum de discussion
  • Action réalisée :
    • Création d’un groupe Facebook « Action Aix en Provence »

Loi Travail et convergence des luttes :

  • Actions en projet :
    • Faire un état des lieux des luttes
    • Apporter une aide humaine et matérielle
    • Converger vers : les taxis, les précaires de l’enseignement et la recherche, la CAF de PACA, les intermittents, l’hôpital Montperrin, Pôle Emploi, les opposants à la centrale de biomasse de Gardanne, les bus…
    • Réflexion sur le projet de loi qui consisterait à reporter les minima sociaux à partir de 18 ans, plafonnés à 400 euros par mois
    • Mise en place d’un info-kiosque avec les tracts, les comptes rendus
    • Mise en place d’un agenda commun
    • Actions agitation (ex : nettoyer les vitres des banques pour réclamer plus de transparence, pique-nique dans les supermarchés…)
    • Soutien à la marche aixoise de la Visibilité et de l’Égalité (21 mai)
    • Proposition de projeter Pride samedi soir
    • Idée de compléter la caisse de grève avec du crowfunding
    • Réaliser des visuels pour les actions
  • Actions réalisées :
    • Retour sur deux actions de la semaine : soutien au lycée Saint Exupéry + soutien à Mohamed, réfugié sud-soudanais
    • Mise en place d’une caisse de grève

Education Populaire :

  • Actions en projet :
    • Détourner les panneaux d’affichages (à l’image de ce qui a été fait pour la manifestation)
    • Intervention de profs ou d’experts qui seraient filmés pour diffuser la vidéo sur internet
    • Ateliers : « Qu’est-ce que l’éducation populaire » (en pratique comme en théorie)
  • Action réalisée :
    • Décentralisation de la Bibliodebout (balade au parc Jourdan) : projet : continuer ça sur la base d’un roulement par équipe de deux ou trois personnes

Informations diverses

  • Actions du collectif AGIR qui lutte pour l’accueil des immigrés en difficultés. Besoin de dons d’argent, besoin de logements, besoin de volontaires pour la garde d’enfants le mercredi après-midi (contacter Mme Provençal ou Mme Barraton) Journée de l’hospitalité le 30/05
  • L’Assemblée Nationale est en train de revenir sur le principe de la gratuité des secours en cas d’imprudence. (numéro de la proposition 1455) association apolitique de pompiers (Union nationale des gestes qui sauvent : UNGS) association nationale pour aider les personnes sans permis à se rendre sur leur lieu de travail (We move)
  • Fermeture de l’observatoire régional de la délinquance.
  • Projet d’Estrosi de fermer la ligne ferroviaire entre Aix et Marseille.
  • Réduction du temps de pause pour les cheminots (limité à 20 min) Action le 20/05, CGT cheminots
  • Appel national « On bloque tout » (appel intersyndical, CGt, SUD, CNT…) : mouvement de blocage et de grèves dans le monde salarial. rendez-vous lundi soir, à 18h, à Longchamp
  • 07/05 : commémoration à 18h, place des martyrs de la révolution, avec l’Association Républicaines des Anciens Combattantes
  • A Grenoble : type de débat dit « débat mouvant » : question fermée, constitution de deux groupes physiques qui s’expriment tour à tour.
  • Calais : financement de trois voyages cet été, d’une semaine chacun. Il reste 16 places. Continuez à donner des vêtements.
  • Coin des mangeurs de Nuit Debout : stand à assurer, légumes à récupérer. Du matériel peut être prêté.
  • 500 rassemblements Nuit Debout en France et dans le monde !
  • Sylvie Andrieux : élue condamnée à 200 000 euros d’amendes et 5 ans d’inéligibilité pour détournement de fonds, qui pourtant siège toujours à l’Assemblée avec un bracelet électronique.
  • Un rappel des actions menées à l’initiative de Nuit Debout Aix depuis le début du mouvement a été fait en réponse aux différentes personnes qui ont exprimé un mécontentement sur l’absence d’actions concrètes réalisées. Il a été comptabilisé 11 actions durant les 3 dernières semaines, dont:
    • Banderole sur autoroute contre la loi travail et son monde (x2)
    • Tract contre la loi travail
    • Mobilisation pour le lycée Saint-Exupéry
    • Mobilisation en soutien à Mohamed, réfugier sud-soudanais
    • Mobilisation pour “accueillir” Nicolas Sarkozy à Aix
    • Création de potager commun dans l’espace public d’Aix
    • Biblio Debout
    • Dons de vêtements pour l’association “Tous pour Calais”
    • Création d’une caisse de solidarité pour les grévistes
    • Mobilisation devant la permanence de Jean-David Ciot
  • Une personne ayant participé à Nuit Debout à Paris a voulu faire part de son ressenti et parle d’un mouvement incroyable, rassembleur et à l’initiative d’idées merveilleuse, comme l’Orchestre Debout qui arrive à faire se réunir des centaines de musiciens pour jouer un morceau appris la veille. Le mouvement prend de l’ampleur et, contrairement à ce que montre les médias qui se concentre sur les casseurs et les violences en périphérie, Nuit Debout c’est surtout: des dizaines de stands sur énormément de sujets, des conférences et débats ouverts à tous, et même des concerts (Orchestre Debout et Nekfeu le 1er Mai).

Propositions

  • Inviter le député d’Aix (Ciot) à ND pour débattre de la loi travail.
  • Prendre rendez-vous avec Ciot pour faire pression avant le vote de la loi Travail le 17/05 : l’inciter à voter contre, par petits groupes, en rendez-vous individuels. Pression des prochaines législatives dans un an. Un rdv est déjà pris, vendredi à 18h30, à sa permanence du cours Mirabeau.
  • Mettre les photos des panneaux détournés par Nuit Debout sur le site, sur les réseaux sociaux et sur la page « coordination des luttes ».
  • Proposition d’un rassemblement avec banderoles devant la permanence de Ciot, vendredi à 18h30. Texte des panneaux/banderoles : « Ciot, si t’es avec le peuple, vote contre » ou « Ciot contre la loi Travail »
  • Réclamation d’une constitution citoyenne + marche le 18/06 de Marseille à Paris pour occuper le Champ de Mars afin de réclamer :
    • Le retrait de la loi El Khomri
    • Le retrait du TTIP
    • La démission de l’équipe ministérielle
    • Un processus de constitution citoyenne à approuver par un référendum
  • Samedi : proposition d’un texte concret.
  • Théâtre invisible : deux complices lancent un débat dans l’espace public en invitant les gens à débattre avec eux. // Théâtre Forum.
  • Rédaction d’articles pour Gazette debout
  • Commission Alzheimer : faire connaître l’organisation à des gens extérieurs (fonctionnement, commissions, comptes rendus…)
  • Profiter des riches : investir les parcs des hôtels quatre étoiles, faire des pique-niques, profiter de la piscine.
  • Réduire les AG de Nuit Debout à deux par semaines (le mercredi et le samedi) pour ne pas s’essouffler et mieux préparer celle du samedi, qui est plus fournie. Les commissions pourraient se réunir à part. Contre-proposition : faire se réunir les commissions un jour différent pour être présents sur la place tous les jours de la semaine.
  • Ecrire une pancarte avec les besoins matériels (sono, craies…) à afficher.
  • Mettre à disposition durant la Nuit Debout de samedi un papier avec les contacts des permanences des élus locaux pour les personnes souhaitant prendre contact avec eux au sujet de la Loi Travail.
  • Tractage volontaire pour Nuit Debout à Aix dans les marchés et la rue. Une affiche devrait être disponible sur le site dans la journée du 5 mai pour ceux qui souhaite l’imprimer et la distribuer.
  • Un intervenant fait savoir que, pour lui, Nuit Debout est plus porté sur la lutte et moins sur la construction, ce qui en fait un mouvement confus et sans logique. Sa proposition est de créer une gazette où seront inscrits toutes les solutions proposées en commission et en AG pour améliorer la société.

Débats et réflexions

  • Réflexion sur le modèle caduque de la cinquième république.
  • Débat sur la place de l’argent : Dans cette société qui prône le règne de l’argent, comment faire face, quelles solutions ?
    • Système d’échange local
    • Une journée sans consommation
    • Référence à Giono « Le poids du ciel » ; échanges, travaux solidaires…
    • Troc, échange, réflexion sur les besoins utiles/inutiles. L’argent n’est pas mauvais, c’est son utilisation, en lien avec le pouvoir, qui l’est.
    • Ralentir. Temps de l’argent : très court. Il faut se réapproprier le temps
    • Guerre de mots et des valeurs à gagner. Les rapports humains ne doivent pas être que commerciaux. Imposer des valeurs en rupture avec la compétition, l’égoïsme, l’individualisme…
    • Troc, SCOP…
  • Réflexion sur le vote
    • Une intervenante à utiliser l’expression “vote blanc et colère noire” pour souligner que le vote blanc et injustement absent dans le comptage des voix lors d’élections en France. Le vote blanc devrait être obligatoire dans une démocratie.
    • L’intervenante suivante est revenue sur cette réflexion en ajoutant que le vote blanc est légitime dans un système considéré valide mais est critiquable dans notre système électoral. Il faudrait réfléchir à des systèmes alternatifs, comme par exemple le mandat impératif, où on n’élit pas une personne sur des promesses, mais où on désigne un représentant pour effectuer une action précise définie au préalable.
    • Une personne a ensuite voulue souligner qu’il fallait être vigilant sur le vocabulaire employé : Nous ne sommes pas des citoyens mais des électeurs, nous ne votons pas mais nous élisons des représentants.
    • Des personnes sont revenues sur l’importance du vote et de notre responsabilité de voter “utile”, c’est à dire voter pour des gens qui luttent pour l’égalité et contre la précarité, pour des partis issus de mouvement sociaux comme Podemos en Espagne.
  • Rassemblement devant la permanence du député Ciot
    • Une personne souhaite revenir sur le vote effectué précédemment pour organiser une mobilisation devant la permanence de Jean-David Ciot. Pour lui, cette action est contre-productive car elle risque de faire braquer les politiques en leur montrant une organisation violente et en colère, et qu’il faudrait mieux attendre le 17 mai (jour du vote de la Loi Travail) pour organiser de telles manifestations. Il recommande plutôt de prendre rendez-vous avec le député par petits groupes et régulièrement afin de montrer un mouvement plus apaisé.
    • Plusieurs arguments ont ensuite été avancés en réponse à cette intervention:
      • Les députés ne sont pas dignes de confiance et il est nécessaire de se mobiliser pour leur montrer nos convictions.
      • Le mouvement devant la permanence n’est pas violent.
      • Un député que nous avons élu doit pouvoir entendre nos voix et voter en conséquence. Une grande mobilisation est l’occasion d’agir en ce sens.
  • Légitimité : Une personne a souhaité intervenir pour préciser qu’elle ne se sentait pas légitime pour parler politique et société, mais qu’elle était contente de participer à un tel mouvement. Une seconde personne a ensuite souhaité ajouter que chaque individu est légitime en tant que citoyen, car chaque individu est concerné et à le droit d’exprimer son avis.

Organisation de la soirée de Samedi 07/05

  • 17h-19h : musique, présence de groupes ?
  • 19h-20h30 : débats, compte-rendus, interventions de profs, experts, médecins du monde, avocats, collectif Migrants13
  • 20h30-22h : micro-libre, débats, échanges
  • 22h : projection du film « Je lutte donc je suis » de Yannis Youlountas
  • Tout le long : stands divers

Rappels des événements à venir

  • Vendredi 6 mai à 18h : rassemblement devant la permanence de la permanence de Jean-David Ciot (événement Facebook)
  • Samedi 7 mai à partir de 17h : soirée Nuit Debout (événement Facebook)
  • Samedi 7 mai à 18h : commémoration, place des Martyrs de la Résistance, avec l’ARAC (Association Républicaines des Anciens Combattants)
  • Lundi 9 mai : réunion « On bloque tout », parc Longchamp (Marseille), 18h
  • Vendredi 20 mai : action de la CGT cheminots
  • Lundi 30 mai : journée de l’hospitalité par le collectif AGIR
  • Samedi 18 juin : marche Marseille – Paris.

Une intervention sera faite pour faire part de ces annonces au bar Sextius ce jeudi soir. Des personnes sont recherchées pour mener cette intervention.